Comment faire du snowscoot ? 10 conseils pour apprendre les bases

Comment faire du snowscoot ?

Comment faire du snowscoot ?

leash snowscoot attaché au pied

* Avant toute chose, assurez-vous d’attacher le leash à votre pied (c’est la petite corde que l’on attache a son pied pour éviter de perdre son snowscoot lors d’une chute). 

Il est nécessaire et obligatoire pour faire du snowscoot sur les pistes et utiliser les remontées mécaniques, autrement les stations ne vous accepteront pas.


Le leash s’abîme et s’use avec le temps, nous vous recommandons donc de le remplacer à chaque saison pour des questions de sécurité.

1. Comment porter son snowscoot ?

Transport de snowscoot

Il existe de nombreuses façons de porter son snowscoot, mais voici quelques conseils pour le porter de façon optimale lorsque vous vous trouvez hors des pistes ou que vous prenez le téléphérique. Pour commencer, prenez le snowscoot à plat comme indiqué sur la photo ci-dessus, mettez le cadre de sous votre bras et soulevez-le avec votre main par le footstrap (c’est la sangle qui est sur le board arrière pour caller vos pieds) et l’autre main doit tenir fermement le board avant.

À ce stade, la fourche doit être perpendiculaire au sol comme indiqué sur la photo, de cette façon, le guidon est à la verticale et ne prend pas de place, même dans les espaces les plus restreints, ce qui vous permet de vous déplacer avec précaution pour éviter de gêner d’autres personnes. Tenez toujours fermement le board avant, car si vous le lâchez ou que vous le bougez brusquement, le guidon peut bouger de manière incontrôlée et gêner les gens autour de vous.

2. Comment se déplacer sur les pistes ?

déplacement en snowscoot

Trouvez une surface plane, comme près des remontées mécaniques par exemple, placez un pied dans le footstrap et poussez avec l’autre pied dans la neige pour prendre de la vitesse.
Attachez le leash au pied qui ne pousse pas dans la neige afin qu’il ne vous gêne pas.

3. Quelle posture avoir en snowscoot ?

Posture en snowscoot

Pour positionner votre corps, placez vos pieds dans le footstrap, vos mains sur le guidon, vos jambes bien parallèles et les pieds et vos genoux légèrement fléchis.
Le ski et le snowboard sont plus difficiles à manier que le snowscoot, car ils peuvent vous faire pencher trop vers l’avant ou vers l’arrière, alors qu’avec le snowscoot, le guidon vous met naturellement dans une bonne position et garder l’équilibre est facile.

4. Comment bien tomber en snowscoot?

Rider qui tombe en snowscoot

Lorsque vous tombez, ne lâchez surtout pas le guidon, si vous le lâchez, il peut bouger dans tout les sens et vous blesser ou le snowscoot peut être éjecté et blesser d’autres personnes. Dans certains cas particuliers, comme lorsque vous faites du freestyle et réalisez des figures, il est préférable de lâcher le guidon lors d’une chute, mais fondamentalement, il est important de se rappeler: tenez vous bien à votre guidon lorsque vous tombez.

5. Tout d’abord, essayez de glisser en ligne droite

déplacement en snowscoot en ligne droite

Résistez à l’envie de vous rendre tout de suite aux remontées mécaniques et commencez par vous diriger vers une pente peu raide et peu prononcée, une piste pour débutants fera très bien l’affaire. Déplacer vous en ligne droite à un endroit où vous pouvez vous arrêter à tout moment après un léger dérapage, ainsi vous pouvez déjà commencer à prendre votre snowscoot en main et à ressentir les premières sensations.

* Lorsque que vous remontez les pistes, marchez en bordure pour ne pas déranger votre entourage. Veuillez suivre les instructions de la station de ski car il y a des endroits où la marche est interdite (essayez de trouver un endroit où les débutants et les enfants s’entraînent).

6. Essayez de faire votre premier virage

Virage en snowscoot

Une fois que vous êtes habitué à vous déplacer en ligne droite, essayez de faire un virage. Pour ce faire, tournez légèrement le guidon dans la direction où vous voulez aller et penchez votre corps et votre snowscoot du même côté (comme le montre la photo ci-dessus) en utilisant la carre dans la neige tout en fléchissant vos jambes. Mettez votre poids sur le côté où vous voulez aller, c’est-à-dire sur la jambe intérieure du virage. Regardez ensuite dans la direction où vous voulez aller et le snowscoot tournera tout seul.

Ne pensez pas à vous arrêter, concentrez-vous simplement sur la réalisation de votre virage. Si vous continuez à tourner, vous finirez par vous retrouver face à la pente et non plus dos à elle, et donc vous perdrez de la vitesse jusqu’à vous stopper. À ce moment-là, vous pouvez retirer un de vos pieds du footstrap et le poser dans la neige pour vous arrêter.


* Après avoir pris de la vitesse, il est dangereux de poser un pied au sol lorsque vous allez vite, il est donc recommandé de prendre l’habitude de ne pas s’arrêter en posant son pied autant que possible jusqu’à ce que le snowscoot s’arrête de lui-même.

Si vous n’arrivez pas à bien faire vos virages, il est fort probable que vous ayez peur et que votre regard se porte au sol ou que votre dos soit courbé et que vous ne mettiez pas assez de poids dans le sens de votre virage. Nous vous conseillons d’essayer vos premiers virages à une vitesse peu élevée qui ne vous fasse pas peur. Une fois que vous vous serez habitué, essayez de faire des virages, mais dans l’autre sens cette fois-ci.

7. Essayez de faire une série de virages

Série de virages en snowscoot

Une fois que vous êtes capable de tourner de gauche à droite, essayez de faire des virages continus. Pour ce faire relâchez votre poids à la fin du premier virage, regardez dans la direction opposée et penchez votre corps et votre snowscoot vers l’intérieur du virage et appliquez du poids sur le pied qui est du côté ou vous voulez aller.


Si vous vous êtes entraîné à faire un virage d’un côté à la fois, cela devrait être relativement facile. Essayez de le faire à une vitesse qui ne vous fasse pas peur et où vous sentez à l’aise.

8. Comment freiner avec un snowscoot ?

freinage en snowscoot

Il est important de noter que le snowscoot ne possède pas de freins. Beaucoup de gens sont surpris, mais tout comme avec les skis et les snowboards, vous pouvez contrôler la façon dont le ski pivote en déplaçant votre poids et en dirigeant la planche.
Les carres (partie métallique sur les bords de la planche) vous donnent plus de puissance d’arrêt qu’un frein de vélo, il ne faut donc pas avoir peur de la vitesse. Commencez par glisser lentement dans la neige de préférence sur une pente peu inclinée où vous pouvez vous arrêter rapidement.

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, vous devriez pouvoir déplacer un peu votre poids. Penchons nous sur comment s’arrêter à snowscoot. Étant donné que le snowscoot ne possède pas de freins, il n’est pas possible de s’arrêter en ligne droite. Pour s’arrêter, il vous suffit donc d’amorcer un dérapage en inclinant sa machine sur le côté, et on va venir racler la neige sous les patins et ainsi s’arrêter.

Si jamais vous vous faites surprendre et que vous deviez faire un freinage d’urgence, vous pouvez sortir un pied de côté et faire un dérapage. À la fin du virage, inclinez le snowscoot sur le côté, c’est à dire perpendiculaire à la piste, et mettez votre poids sur le pied qui est du côté haut de la pente non le bas comme indiqué sur la photo de démonstration ci-dessus, vous devriez sentir votre board pénétrer la neige à ce stade vous pouvez vous arrêter fermement.

9. Comment faire un dérapage ?

dérapage en snowscoot

Une autre chose à retenir est le « dérapage latéral ». En snowboard. En position latérale, vous ajoutez du poids sur le côté, retirez un peu de poids, laissez glisser, remettez du poids, arrêtez et répétez. Lorsque vous parviendrez à équilibrer le poids et le relâchement du poids, vous serez en mesure de faire un drift sur le côté en douceur. Une fois que vous aurez appris à le faire, vous serez en mesure de redescendre sans tomber, même si vous êtes sur une pente raide.10. Résumé en tuto vidéo

10. Tuto Vidéo

Voici une vidéo courte qui résume de façon simple et concise les conseils que nous vous avons donnés plus haut, merci à David de Nathy Loisir (magasin de location de snowscoot de la station Praloup.)

Comment utiliser les remontées mécaniques ?

Utiliser les remontées mécaniques avec un snowscoot n’est pas compliqué, en France, celui-ci est agréé par le service technique des remontées mécaniques (STRM) qui fait partie du ministère des transports et peut être utilisé sur les télésièges ou téléski ou un téléphérique. Tout ce que vous avez à faire c’est de vous assoir, bien tenir le guidon et de vous assurer que votre leash et la sangle du snowscoot sont bien attaché à votre pied.

Comment prendre le télésiège en snowscoot ?

remontées mécaniques snowscoot

1. Attendez le télésiège avec un pied dans le footstrap

Attendez le télésiège avec un pied dans le footstrap

Attendez le télésiège à la ligne d’arrêt avec un pied dans le footstrap et les deux mains sur le guidon.
La neige accumulée sur votre snowscoot rajoute du poids, donc enlevez autant de neige que possible. Insérez vos pieds dans le footstrap pour aider à supporter le poids du snowscoot lorsque le siège se lève et réduire le risque de chute.

2. Asseyez-vous lorsque le télésiège arrive

Asseyez-vous lorsque le télésiège arrive

Lorsque le télésiège arrive, asseyez-vous dans la même position qu’auparavant et asseyez-vous bien dans le siège. Lorsque le snowscoot quitte la surface du sol, tirez le guidon vers vous.
S’il est difficile de s’asseoir avec les pieds dans le footstrap parce que télésiège est trop bas et que vos pieds risquent de se coincer, vous pouvez vous asseoir avec les pieds à l’extérieur et insérer vos pieds dans le footstrap lorsque le le télésiège prend de la hauteur, mais tenez fermement votre guidon pour éviter de faire tomber votre snowscoot.

3. Posture pendant l’avancé du télésiège.

posture télésiège

Pendant le trajet, gardez vos mains sur le guidon et insérez un ou deux pieds dans le footstrap. Gardez la tête en avant pendant le mouvement de l’ascenseur.

4. Sortie du télésiège

sortie du télésiège

À l’approche de la zone de sortie, préparez votre descente du télésiège. Si vous avez vos deux pieds dans le footstrap, retirez un des deux pied (celui-ci permettra de prendre de l’élan une fois arrivé au sol). Lorsque le télésiège arrive au niveau du sol plaquez votre snowscoot au sol, redressez-vous et poussez avec votre pied libre dans la neige pour prendre de l’élan et avancer.

Résumé en vidéo

Voici une vidéo qui résume comment prendre le télésiège à snowscoot, merci à Stéphane Courtiel champion du monde de snowscoot en 2008 et gérant du site http://www.centsixsnowscoot.fr pour ce tuto.

5/5 - (11 votes)